Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Passion zellige : petit carreau, maxi effet

Passion zellige : petit carreau, maxi effet
Le petit zellige de Fès a su se faire une place de choix dans nos intérieurs, plus tendance que jamais. Il faut dire que sa matière naturelle et artisanale surfe sur cette tendance Craft qu'on aime tant. Quant à sa finition émaillée qui nuance les coloris et renvoie la lumière comme dans nos rêves comble toutes nos inspirations déco... 
On vous dit tout sur le zellige.

A quoi ressemble un zellige ?

Zellige signifie carrelage en arabe, pourtant il n’a rien à voir avec le carrelage en faïence tout lisse auquel on pense spontanément. Inspiré des mosaïques marocaines, le zellige est un petit carreau de 10x10 cm et d’1 cm d’épaisseur environ dans son format le plus connu. Il est en terre cuite et recouvert d’un émail uni coloré, voire nacré, ce qui rend sa finition si brillante. On le trouve aussi avec des motifs dans sa version plus traditionnelle.

Grande particularité (qui lui doit une partie de son succès) : sa fabrication artisanale loin de l’industrialisation crée des carreaux uniques, non seulement côté couleurs (même s’il est travaillé dans un même bain, le coloris peut varier d’un carreau à l’autre), mais aussi côté format : sa surface est irrégulière, pas vraiment plate. Le mur recouvert est ainsi très subtilement nuancé dans son relief et sa tonalité pour un effet déco garanti.

Majoritairement décliné en turquoise, vert, bleu, terracotta ou blanc cassé - couleurs d’Orient - , le zellige est tellement à la mode qu’on peut aussi le trouver en orange, rose, jaune, ou même noir.

  

D’où vient le zellige ?

Le zellige nous vient tout droit de Fès et uniquement de Fès ! La qualité de leur terre est unique - et spécifique - et le procédé de fabrication dans les fours à l’ancienne, ainsi que le biseautage des arrêtes à la main n’ont pas pris une ride depuis le XIIe siècle si on veut être précis. 

Encore utilisé pour des réalisations traditionnelles dans les pays orientaux, on le trouve très souvent dans les palais, les hammams, les restaurants, les habitations, bref partout.

Pourquoi le zellige revient à la mode ?

En France, on l’a toujours vu ici ou là, dans des cuisines un peu rustiques ou bohèmes, ou dans des salles de bains plus audacieuses mais c’est seulement depuis quelques saisons, quand une poignée d’architectes connus a redécouvert son potentiel graphique et hautement décoratif, que le grand public l’a découvert, apprécié et adopté !

Il faut dire que la tendance "artisanale" actuelle n’y est pas pour rien. Nos envies d’ailleurs, de valeurs, d’artisanat, d’authenticité nous tournent vers des matériaux de ce type, fabriqués à la main, et imparfaits, uniques, ce qui permet de créer une déco personnelle qui ne ressemblera pas à celle du voisin. 

Enfin il revient, parce qu’il est apprécié à sa juste valeur : le zellige est beau ! Très beau. A la fois chic et ethnique. 

 

Où mettre des zelliges ?

Le zellige permet de se faire plaisir, de laisser parler sa créativité et de jouer avec les nuances et la lumière renvoyée par ces petits carreaux d’amour. Néanmoins, chez Decoclico on les préfère par touches, plutôt qu'en total look. Souvent posés sur les murs de la cuisine ou de la salle de bains (très rarement au sol à cause de ses aspérités et son émail trop fragile), imaginez-les en crédence ou dans une niche, sur un pan de mur ou en soubassement, mais aussi autour de la baignoire/douche ou des miroirs de la salle de bains pour les admirer tous les jours !

Si vous vous sentez bricoleurs.euses, vous pourrez les poser seul.e.s avec un petit joint (qui ne doit surtout pas se voir, contrairement au carrelage classique), mais si ce n'est pas votre fort, c’est un si beau matériau qu’il serait dommage de se rater : faîtes plutôt appel à un pro.

Zéro défaut pour le zellige ?

Revers de la médaille pour le beau zellige : son prix… ce qui explique une utilisation encore confidentielle. Certes il y a quelques années on le trouvait uniquement chez des revendeurs pointus ou haut de gamme, nous pouvons donc apprécier l’idée de le trouver désormais beaucoup plus facilement (comme chez Leroy Merlin d’où sont issues toutes les photos de cet article), mais son prix justifié par une production artisanale reste élevé : il faut compter à partir d’une 100aine d’euros le m2.

Auteur : Hortense Leluc - Photos : Leroy Merlin

Top