Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

-15% dès 2 articles avec le code RENTREE15

du 21/08 au 25/08, profitez-en !

Pour ou contre le retour du tartan ?

Le 17 octobre par Hortense Leluc - Photo tissus Scotland Shop
Pour ou contre le retour du tartan ?
Ce motif à carreaux qui existe depuis des siècles ne laisse pas indifférent. Certains l'aiment autant que d'autres le détestent, mais une chose est sûre, il est de retour dans nos dressings et nos salons, plus tendance que jamais. L'occasion rêvée d'en parler sérieusement.

Un peu d’histoire

Les origines du tartan remontent à très loin : il paraîtrait que des traces de ce motif ont été retrouvés 3 000 ans avant Jésus Christ... 
Adopté quelques siècles plus tard par les celtes et notamment en Ecosse, le nombre de couleurs du motif définissait le rang social : le tartan des domestiques était de deux couleurs, celui des paysans en comptait trois, les officiers quatre, les chefs cinq, les druides et les poètes six, et les rois sept. Tout un programme. 

Ces damiers étaient réalisés à base de colorants végétaux – lichen, écorces, feuilles, plantes, racines – que les tisseurs trouvaient dans leur région... ce qui explique que les motifs étaient différents d’une contrée à l’autre et ainsi associés à des territoires, et par conséquence à des familles. Chaque clan comme on dit, avait son tartan distinctif, reconnaissable à ses carreaux, tel un emblème. Un signe distinctif très symbolique que les écossais portaient - et portent encore - fièrement en kilt (il existe encore quelques tartans rattachés à un nom de famille – comme le tartan Balmoral pour la famille royale – mais la plupart des motifs peuvent désormais être portés par tous).

Aujourd’hui complètement démocratisé (et même porté aux nues par les punks), on utilise directement le mot tartan pour désigner un plaid ou une grande écharpe à carreaux.
Et parce que "la culture, c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale", sachez qu’il existe même une fête dédiée au tartan : le Tartan Day, le 6 avril. Et oui.

Parlons technique

A l’origine, le tartan est un tissu de laine (qui se décline aujourd'hui dans de nombreuses variantes comme le coton) à carreaux de couleurs. Sa réalisation est très précise, on parle de séquences, de chaines, de trames, de damiers, de filets… Plus précisément, ce sont des bandes de couleurs qui alternent avec des lignes de fils brodés qui se répètent pour former des carrés, vous nous suivez ? En fait ce sont ni plus ni moins des lignes horizontales qui croisent des lignes verticales sur fond coloré, plus simple non ? (On espère car ça n’a l’air de rien mais ces quatre lignes à écrire ont pris des heures de recherche !)

Photos : Papier peint Coordonné - Panier pique nique Amara - Source Archzine - Rubans Scotland Shop - Coussin Gan - Papier peint Thibaut -

Coussins La cerise sur le gâteau - Abat jour Bordeaux brocante sur Etsy 

Côté style

Grand classique devant l’Eternel, le tartan souffre parfois d’une image vieillotte et bourgeoise. So british, ce motif chic et fort est pourtant un basique de l’hiver : cosy et chaleureux, ce n’est pas pour rien qu’on le retrouve souvent devant un feu de cheminée dans les grandes maisons de campagne ou dans les petites chambres des chalets de montagne.

Certes indémodable, il a néanmoins su se renouveler.
Ses motifs d'aujourd'hui reprennent les couleurs du moment comme le vert forêt, le moutarde ou l’ocre, ce qui le rend très tendance. Il surfe également sur deux autres vagues très actuelles : le style "cabinet de curiosités" (imaginez un petit salon du Cluedo, un peu sombre, plutôt masculin, chargé de souvenirs, de bibelots, un feu crépite et non loin un grand plaid tartan est nonchalamment étendu sur le canapé Chesterfield…) mais aussi sur le style "Vintage" (cette fois nous serions dans un intérieur lumineux aux meubles 50's, orné de grands miroirs soleil en rotin et le canapé en velours moutarde serait habillé de quelques coussins tartan coloris miel…) ! 

Souvent synonyme de qualité, le tartan s’affirme plutôt sur des coussins, des plaids ou des fauteuils (tapissés) mais on le retrouve également sur du linge de table (sets, nappes), de lit (housses de couette), de maison (rideaux) mais aussi en papier peint. Le principal étant d’opérer par - petites - touches ici ou là. Un coussin tartan sur le canapé ou un pan de mur nappé de papier peint tartan suffira à rendre votre maison aussi élégante que trendy. 

Photos : Google Images

Alors pour ou contre le tartan ?

Avant de rédiger cet article, nous avons discuté de ce sujet entre collègues, et chacune avait son petit avis sur la question… C’est drôle comme le tartan crée le débat ; les arguments de l’équipe decoclico sont à la fois amusants et plein de vérité, alors on a voulu les partager avec vous !

Sabrina trouve que "le tartan réchauffe et apporte de la couleur... mais ça dépend des couleurs assemblées..."
Alice aime également "parce que j'adore les kilts portés par les hommes..." (ouh la la on adore cette réponse d'Alice !)
Marie est mitigée car ça lui fait penser aux chaussons écossais portés par nos grands-pères...
Et dans le même genre cela rappelle à Anne "les couvertures chez ma mamie qui grattaient un peu !"
Marie-Laure trouve que cela fait "un peu chalet vieillot".
Valentine est pour, "en mode sur un pantalon ou en déco sur un fauteuil mais juste une touche".
Vanessa adore aussi cette tendance intemporelle.
Et Emilie avouera tout simplement "ce n’est pas mon style, c’est beaucoup trop old school" !

Tout est dit non ?

Top