Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Allô Marie Kondo ? Bientôt l´été, n´ayez pas peur de ranger !

 
Allô Marie Kondo ? Bientôt l´été, n´ayez pas peur de ranger !
Non la méthode n'est pas nouvelle. 8 ans déjà que le livre "La magie du rangement" de Marie Kondo cartonne dans le monde entier. Mais oui bien sûr elle est toujours d'actualité, et plus que jamais puisque Netlflix en a même fait une série. Une série sur le rangement, vous imaginez ? Une série pour vous détendre le soir qui vous explique comment ordonner vos placards et qui cartonne, vous vous rendez compte ? 

Alors hop, on s'y met. Ou plutôt on décrypte. Quelle est donc cette recette magique que Marie Kondo préconise ? Elle est assez simple finalement. C'est un ménage de printemps un peu radical mais néanmoins spirituel : désencombrer sa maison permettrait d'alléger sa vie... Ranger c'est se sentir mieux, on n'en doute pas !
A mi-chemin donc entre rangement et développement personnel, voici ses préceptes en 6 points.

Rangez sérieusement

Si vous décidez de ranger, faites-le vraiment. Sérieusement. L’idée ce n’est pas de ranger un peu de temps en temps, mais une bonne fois pour toutes. Soit tous les soirs pendant une semaine. Soit deux week-end de suite (selon la taille de votre habitation bien sûr… bon courage si vous avez une maison sur 2 étages, on vous donne 3 mois !). Comme quand on décide de quitter quelqu’un, on ne le menace pas tous les jours pendant 1 an : quand la décision est prise, on se lance, on affronte et après on se sentira mieux.

Triez par catégorie

Et non par pièce (le salon, puis la chambre, ensuite la cuisine, etc.), ce qu’on fait souvent, à tort. Marie Kondo compte 4 catégories :

>> Les vêtements. Ce sont souvent eux qui nous encombrent le plus donc commençons par faire de la place dans les placards. L’idée c’est de conserver, donner ou jeter. Mais surtout jeter (un point qui a valu de nombreuses critiques à notre amie japonaise mais soyons de bonne foi, ce qu’elle veut dire c’est de se débarrasser des choses, et non pas de les déplacer… à la cave dans de grandes boites par exemple !). 

>> Les livres et les papiers. Eux sont responsables de la charge mentale. "Chéri tu peux retrouver la garantie du lave-linge ??" est toujours un moment délicat dans la vie, n’est-ce pas ? Alors que si c’était bien organisé par dossier et que tous les vieux papiers étaient jetés (en l’occurrence la garantie du lave-linge précédent par exemple), ce serait différent. Alors on trie tout, on allège et on brûle. Radical on a dit.

>> Les "Komonos" - un mot japonais vous l'aurez compris qui évoque tous les articles divers et variés. Beaucoup de déco donc. Et tous les accessoires lifestyle type le panier avec tous ces câbles qu’on n’a jamais branché ou ces bocaux de graines qui sont juste là pour faire joli sur l’étagère de la cuisine car finalement le matin vous vous délectez de Cracottes à la confiture comme les enfants. Allez hop, poubelle XXL.

>> Les objets sentimentaux. Evidemment les plus difficiles à jeter. Les photos de Noël 1985 récupérées dans une vieille boîte en métal chez Mamita. Les carnets de voyage quand vous aviez 20 ans. Le trio de têtes de singes en bois sculpté rapportés de Bali qui font peur aux enfants. Le miroir posé dans l’entrée car vous ne savez pas si vous avez envie de l’accrocher ou pas. En somme, tout ce qui n'est plus franchement utile mais que vous gardiez pour raison sentimentale.... 

Imposez le bonheur

Pour le tri, un seul critère : cet objet, ce meuble (ou ce vêtement) vous procure-t-il de la joie ? Marie Kondo vous conseille de prendre chaque chose dans la main, et d’observer la sensation qu’elle vous procure. Si vous souriez, si vous sentez une vague d’amour, alors vous la gardez. Si vous hésitez ou que vous ne ressentez rien, vous jetez… non sans lui avoir dit "Merci pour ce que tu m’as apporté" et "Au revoir maintenant". Véridique. Il parait que c’est cette démarche qui rend léger ensuite ; vous avez quitté les objets certes, mais avec discernement et droit dans les yeux. Comme une rupture on vous a dit. 

En somme pour Marie Kodo, il faudrait considérer les meubles, objets, vêtements, bibelots, comme des êtres à part entière, qui apportent joie et good vibes dans la maison. Si quelque chose vous encombre ou vous embête dans votre quotidien (comme le bazar sur la commode de l’entrée), zou du balai. Suivez le mantra "Quand il y a un doute, il n'y a plus de doute" ça vous aidera beaucoup !

Rangez à la verticale

N'hésitez pas à ranger les vêtements selon sa fameuse méthode du "pliage à la verticale" qui fait gagner énormément de place dans les commodes (et dans les valises, mais c’est un autre sujet) et permet de visualiser tout ce qu’on a déjà (contrairement aux piles qui mettent surtout en valeur ce qui est au-dessus).

Marie Kondo propose également d’user et abuser des boîtes dans les tiroirs afin d’organiser encore mieux toutes les affaires.

Explication en vidéo :

Trouvez un pot à chaque couvercle

Pour un intérieur ordonné (et donc un mental apaisé CQFD) il faudrait définir une place pour chaque chose et la remettre à sa place après chaque utilisation. Par exemples les boules Quies sont SOIT dans la table de nuit, SOIT dans la salle de bains. La télécommande SOIT dans le tiroir du meuble télé SOIT sur le bout de canapé. La râpe à fromage SOIT dans le tiroir avec les couverts SOIT suspendue à côté des couteaux aimantés. Bref vous avez compris l’idée.

Triez seul(e)

L’experte insiste et elle n’a pas tort. Si vous décidez de trier le salon au moment où votre mari est là, il vous dira forcément "Quoi tu jettes les têtes de singes que je t’ai offert pour nos 1 an de mariage ?". Et là c’est le drame. "Quoi maman tu jettes mon cadre coquillages de maternelle ?" Double drame. "Quoi tu as jeté les pinces en plastique du premier tiroir, mais comment je vais faire si je reprends la danse dans 5 ans ?" C’est ridicule vous ne trouvez-pas ? Alors vivons heureux, vivons cachés, le temps d’un bon gros rangement de printemps.

Allez ça donne envie de tout ranger avant l'été non ? 3, 2, 1, c’est parti !

Et pour vous aider dans cette (lourde) tâche, par ici pour découvrir tous nos rangements  

Auteur : Hortense Leluc

Top